La déficience intellectuelle : une maladie encore incomprise

deficience intellectuelle

Nombreux encore sont ceux qui confondent la maladie mentale et la déficience intellectuelle. Pourtant, il faut savoir que ceux sont deux syndromes totalement différents. Plus encore, il est important de noter que la déficience intellectuelle n’est pas une maladie. C’est plutôt une condition de vie pour les personnes qui la vivent. Plu précisément, c’est un état permanent. Elle se distingue par trois critères distincts : un quotient intellectuel inférieur à la moyenne, un retard du développement et des débuts qui surviennent avant les 18 ans. Dans cet article, nous allons vous aider à y voir plus clair sur ce trouble.

Les symptômes

Il existe plusieurs manifestations qui définissent la déficience intellectuelle. Dans la majorité des cas, la personne est souffre de passivité, de dépendance et de soumission. En plus, elle est aussi victime d’un grand manque d’attention et de concentration. Le caractère d’une personne déficiente intellectuellement connaît aussi certaines modifications. En effet, il se trouve que ce type d’individu est d’une grande agressivité, d’une anxiété et d’une impulsivité hors du commun. Sans oublier qu’il possède aussi une faible estime personnelle et de très peu d’habilités sociales. Enfin, sachez que dans certains cas, il se peut que l’anorexie, l’automutilation et la dépression représenter aussi des symptômes de la déficience intellectuelle.

Les causes

Aujourd’hui encore, les causes exactes de la déficience intellectuelle restent assez vagues. Selon certaines recherches, on peut trouver plus de 350 agents entrainant le problème. Toutefois, il est connu que dans 60% des cas, l’hérédité représente un facteur majeur. Il se peut aussi que cette entité résulte de soucis précédant l’accouchement. Par exemple, il est fort possible qu’elle provienne d’une trop grande consommation de tabac, d’alcool, de drogues ou simplement d’une mauvaise alimentation de la femme enceinte. Enfin, la déficience intellectuelle peut également venir de lma maltraitance et la négligence de l’enfant par les adultes.

Tous les bienfaits de la climatisation réversible

climatisation

Il est vrai qu’avec les perturbations climatiques actuelles, il devient important de penser au système de climatisation dans la maison. En effet, garder en permanence une température ambiante chez soi est vital pour maintenir le confort intérieur optimal. De ce fait, installer un climatiseur s’avère d’une grande utilité. Pour cela, il est fortement recommandé d’opter pour une climatisation réversible. Ici, la clim sert aussi de chauffage. Ainsi, avec cet équipement, on obtient la possibilité de conserver la même température idéale et cela tout au long de l’année. De plus, il faut savoir que l’usage de ce type de climatisation accorde de nombreux avantages imparables.

Le fonctionnement de la climatisation réversible

Le mécanisme d’une climatisation réversible est assez simple. Le système prélève la chaleur présente à l’extérieur et la restitue à l’intérieur de la salle. Ce mode opératoire s’apparente donc à celui d’une pompe à chaleur air-air. Cela entraîne même une convergence complète des deux appareils. Toutefois, il ne faut pas omettre que la fonction première de la climatisation réversible est de climatiser. Elle n’officie donc pas en tant que chauffage à part entière. Cela est dû au fait que la chaleur qu’elle émet est tout de même moins agréable que celle procurée par un radiateur classique.

Les atouts de la climatisation réversible

La climatisation réversible dispose de plusieurs arguments imparables. En premier lieu, elle aide grandement à la baisse de la consommation d’électricité. Effectivement, il est à noter que ce type d’appareil permet de récupérer en moyenne 3khw de chaleur pour 1kwh d’énergie consommée. Ensuite, c’est donc un appareil qui offre les bénéfices du 2 en 1. On compte donc une seule installation. Cela amène un gain de place et d’argent au lieu de poser deux systèmes distincts. Enfin, la climatisation réversible permet aussi une meilleure régulation électronique de la chaleur, et cela au dixième de degré près.

Conseils pour construire un bâtiment à usage commercial

Lorsqu’on démarre une affaire, disposer de tous les moyens matériels nécessaires serait un avantage à ne pas négliger. Dans le secteur commercial, posséder le bien immobilier pour lancer l’image de l’entreprise permet d’éviter les frais de location et d’entretenir soi-même son local au fur et à mesure où il se dégrade. Vous envisagez de construire des bâtiments commerciaux ? Voici expliqués ci-dessous, toutes les techniques d’aménagement à ne pas manquer !

Les points essentiels

L’aménagement d’un bâtiment commercial ne se diffère pas beaucoup de ceux des maisons individuelles, à part les dimensions des locaux et l’agencement des menuiseries intérieures. En effet, la construction d’un bâtiment commercial est un investissement incontestablement rentable dans le cas où vous possédez toutes magasinles techniques clés des dispositions du local. Il doit, en premier lieu, se trouver dans une rue piétonne, près d’un arrêt de bus ou dans un endroit très visible. En outre, les affiches publicitaires doivent refléter des images et des informations séduisantes. Concernant l’architecture du bâtiment, le local doit être spacieux, climatisé, à plafond haut et avec une salle de stockage bien aérée. L’agencement intérieur doit être effectué avec des calculs précis, notamment pour l’accès des clients, les espaces de va-et-vient du vendeur, ainsi que la hauteur et la visibilité des vitrines.

Un investissement assuré

Investir dans un local commercial est un projet important. Comme on vient de l’expliquer ci-dessous, les clés qui garantissent le retour sur investissement est la visibilité et l’aspect attrayant du bâtiment. En outre, la mise en place d’un accès pour les personnes à mobilité réduite est également nécessaire, comme quoi les clients handicapés puissent effectuer leurs courses dans votre magasin. Noter que cette rentabilité ne dépend pas uniquement du bâtiment ou de ses styles d’aménagement intérieur, les règles d’or du marketing requièrent la construction et l’évolution de l’image de la société via des publicités, des services après-ventes et des réductions du tarif des marchandises.

Pourquoi pas une maison à basse consommation ?

Dans un contexte où la destruction progressive de l’environnement constitue une menace planétaire alarmante, les constructeurs de maison ont contribué à la préservation de notre futur en inventant la maison BBC (ou bâtiment à basse consommation). Cependant, il est essentiel de savoir : quelles sont les caractéristiques d’une maison BBC ? Quelles mesures faut-il tenir compte quant à sa construction ? Et quels sont les avantages de cette option ? Retrouvez ci-dessous, quelques informations à propos des BBC !

Qu’est-ce qu’une maison BBC et quelles sont ses spécificités ?

Comme le terme l’indique, une maison BBC est une maison spécialement conçue pour une basse consommation d’énergiemaison ecologique. Ce modèle répond aux normes des RT 2012 (rendement thermique 2012) et met en avant l’utilisation des énergies renouvelable. En effet, les principaux atouts d’une maison BBC sont : sa parfaite isolation thermique, son faible taux de rejet de dioxyde de carbone, ses conditions de ventilation et les bonnes performances de ses équipements techniques pour un meilleur rendement. La construction d’une maison BBC se fait impérativement par une entreprise spécialisée du fait de la complexité des études et de la pose des équipements appropriés. Bref, opter pour une maison à basse consommation, c’est économiser sa facture d’énergie et participer activement à la préservation de l’environnement.

Les normes de construction d’une maison BBC

Les normes standards des maisons BBC peuvent varier selon le pays. En France, la plupart des réglementations de construction sont régies par les normes du rendement thermique français en 2012. Néanmoins, toutes les maisons BBC se doivent d’être équipées de panneaux solaires, de pompe géothermique, de ventilation mécanique contrôlée (VMC) à simple ou à double flux, et des menuiseries extérieures à faible émissivité. En somme, une maison BBC est la promesse d’un futur à l’abri de la dégradation de l’environnement. Ce modèle de bâtiment offre d’innombrables avantages, aussi bien pour vos économies que pour l’environnement.

Les essentiels à savoir avant de choisir une pompe à chaleur

Ces derniers temps, les pompes à chaleur connaissent un succès important auprès des foyers français. Du fait de l’usage des énergies renouvelables et de sa facilité d’utilisation, elles reviennent en vogue sur le marché de chauffage. Il existe plusieurs types de pompes à chaleur, selon les attentes et les préférences de chacun. Choisir le modèle adéquat à votre maison parmi les options proposées n’est pas toujours facile. Suivez nos conseils à travers cet article pour comprendre leur fonctionnement et opter pour le type de pompe à chaleur qui correspond le mieux à votre appartement.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Ce dispositif est un système comprenant des unités extérieures et des unités intérieures. Elle consiste à capter les énergies présentes dans l’atmosphère terrestre pour la restituer en chaleur domestique, une quantité de chaleur servant à chauffer l’intérieur de la maison, à générer de l’eau chaude sanitaire, voire même de rafraichir les pièces pendant les heures chaudes de l’été (pour les systèmes réversibles). Une pompe à chaleur est constituée de quatre éléments : l’évaporateur (ou l’unité extérieure) qui sert à capter les énergies dans l’air extérieur, le compresseur ou le lieu de chauffage du liquide frigorigène, le condenseur (ou l’unité intérieure) qui émet la chaleur, et enfin le détenteur qui chute la pression et refroidit le liquide frigorigène. L’interaction permanente entre ces quatre éléments assure l’approvisionnement en chauffage de la maison.

Conseils pour effectuer son choix

Il existe des pompes à chaleurpompe à chaleur air/air et des pompes à chaleur air/eau. De nos jours, on peut également trouver au marché des pompes à chaleur gaz et des pompes à chaleur solaire. Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’une pompe à chaleur permet de bénéficier un crédit d’impôt allant jusqu’à 36 %, à condition, de confier l’installation à des professionnels. Bref, pour mener à bien son choix, le conseil des spécialistes est toujours souhaité.

Qu’est-ce qu’un ravalement ?

ravalementOn entend par « ravalement » la restauration d’une façade d’un immeuble par l’intermédiaire d’une amélioration ou un nettoyage. Le ravalement de façades  est donc une opération ayant pour but de remettre les façades en bon état de propreté.  Il faut entendre par façade d’immeuble la partie bâtie maçonnée ainsi que tout élément constitutif tel que les dispositifs de fermeture (menuiseries extérieures, châssis, volets, persiennes, rideaux métalliques, ferronneries, etc.), les modénatures (corniches, statues, frises décoratives, etc.) et les ouvrages divers de protection (garde-corps, barres d’appui, zingueries, etc.). Les travaux de ravalement concernent les façades donnant sur rue comme sur cour, les murs aveugles ou encore les pignons.

Comment ça marche ?

Le ravalement comprend le nettoyage, le changement de pierres dégradées et la réfection d’enduits, la remise en peinture des éléments de fermeture, la réfection des éléments usagés assurant l’évacuation des eaux de pluie et des eaux usées ou la protection des saillies contre l’eau de ruissellement, etc. Quel que soit le type de logement, le ravalement de façade est un ensemble d’étapes destinées à remettre en état une façade et tous ses accessoires apparents. Il ne s’agit pas de donner « un coup de propre », mais de traiter les problèmes éventuels à la source pour respecter le bâti dans son intégralité. Ainsi, un ravalement façade réussie s’inscrit dans la durée sans engendrer de désordres et permet au bâtiment d’obtenir un équilibre durable.

Les avantages d’un ravalement

Un ravalement a pour but de réparer, refaire et protéger votre façade. Mis à part le nettoyage, un ravalement consiste à restaurer la façade d’un immeuble en profondeur. Un ravalement de façade a donc pour fonction de rénover la façade de votre immeuble. Rénover c’est-à-dire combler les fissures, réparer les joints, resculpter les corniches ou autres décorations. Entre autres, le ravalement de façade sert à protéger votre immeuble. L’idée est de protéger votre façade grâce à la pose de plaques isolantes ou tout simplement grâce à la pose d’enduits protecteurs. Votre immeuble sera ainsi protégé de l’humidité, de la pollution extérieure et des graffitis.

Les atouts de la menuiserie classique

Lorsqu’on parle de menuiserie, la première chose qui arrive à la tête est la construction des structures et mobiliers de bois d’une maison. Malgré l’apparition de l’aluminium et du PVC parmi les matériaux de travail du menuisier, le bois a su garder sa place, aussi bien sur la construction des mobiliers que sur les châssis des portes et fenêtres. La menuiserie boismenuiserie bois , c’est la référence d’un travail soigné et esthétique, compte tenu des impacts écologiques qui pourraient être à l’issue de l’exploitation des matériaux.

Les avantages du bois

Une brève comparaison s’impose afin de mettre en avant les atouts de l’utilisation du bois. Par rapport au PVC ou à l’aluminium, le bois est un matériau facile à mettre en œuvre. Selon son essence, son prix peut varier. Les bois des régions tropicaux sont, par exemple, plus chers que les bois des régions tempérées. En outre, ce matériau possède une grande capacité d’isolation thermique, ce qui  constituera une réduction considérable de nos factures de chauffage, mais aussi une fraicheur confortable pendant les heures chaudes de l’été. La réalisation d’un ouvrage en bois s’effectue dans un délai court. Le menuisier n’intervient souvent au chantier, que pour l’assemblage de pièces pré-découpées en atelier. Bref, opter pour la menuiserie classique (ou en bois), c’est s’offrir une structure qui dure longtemps, dotée d’une esthétique naturelle et d’une isolation parfaite.

Rien ne peut remplacer le bois

L’utilisation de l’aluminium et du PVC tend aujourd’hui à s’élargir dans les chantiers de construction. Toutefois, il faut remarquer que certaines structures ne peuvent être réalisées qu’à partir du bois. Les planchers, les cloisons, les plafonds, les plages de piscine, la pergola et la passerelle sont des ouvrages dont laquelle le bois est sollicité. Les propriétés recherchées sont ici la résistance aux intempéries et l’esthétique du matériau, des qualités que le bois n’en manque pas.

Tous ceux dont vous avez toujours voulu savoir à propos des batteries

Un véhicule ne peut fonctionner sans énergie électrique. La propulsion d’un engin est due à la synchronisation de l’énergie mécanique et électrique du moteur. Sur ce point, la batterie autobatterie auto joue le rôle de générateur de courant du système moteur. Plusieurs fonctionnements dépendent de l’intensité de la charge électrique fournie par la batterie, y compris le démarreur et l’alternateur. Une attention particulière sur ce générateur est donc conseillée pour éviter les pannes.

Comment fonctionne une batterie ?

Le courant électrique issu de la batterie arrive directement à l’alternateur. Ce dernier va répandre le courant dans tous les organes électriques du véhicule (feux, alarmes, klaxon, essuie-glaces, etc.), ainsi qu’au démarreur. Le contact (celle du démarreur) détectera le courant, et déclenchera le démarrage des moteurs. Une fois la voiture en déplacement, les roues produisent également une certaine quantité d’électricité qui va être récupérée par l’alternateur pour recharger à nouveau la batterie, et ainsi de suite. Néanmoins, la charge suffisante pour alimenter les systèmes électriques est plus élevée que la charge fournit par la rotation des roues, il n’est donc pas étonnant si au cours de quelques années d’usages, la batterie se décharge. Ce générateur émet 12 volts de courant électrique, une tension suffisante pour mettre en marche le démarreur.

Remplacer une batterie : ce qu’il faut savoir

Une batterie déchargée ou à faible charge ne peut être utilisée, et ce, pour des mesures sécuritaires de la circulation (les feux et le klaxon ne marchent pas). Charger la batterie parait une solution efficace, mais au fil du temps, un remplacement est conseillé, vu que l’usage de ce générateur est limité par une durée de vie. Changer ses batteries n’est pas une tâche compliquée. Il suffit de débrancher les câbles, dévisser le support de fixation et de mettre en place la nouvelle batterie. Toutefois, procéder à un test de la puissance de charge est conseillé avant de joindre la circulation.

Comment réussir la pose de tourbe ?

shutterstock_129481127-1389387705Dans le cas où le sol d’une pelouse est pauvre, la pose de tourbe est incontournable pour qu’il soit de bonne qualité. Il est recommandé de poser de tourbe lorsqu’il y a infestation de mauvaises herbes. En effet, la pose de tourbe est une solution efficace permettant d’offrir à une pelouse une résistance naturelle aux mauvaises herbes et aux insectes. La pose de tourbe offre un résultat immédiat. Afin d’éviter l’érosion, on l’installe devant la maison ou des endroits en pente. D’une manière générale, on vend la tourbe en rouleaux.

Comment semer du gazon ?

La semence du gazon est le moyen le plus fiable pour renforcer ou réparer un gazon déjà existant. Le meilleur moment pour semer, c’est au printemps et à l’automne. Plus précisément, on pose de la tourbe du mois de mai au mois de novembre. Pour réussir la pose de tourbe, il est important de bien préparer le sol. Le sol doit être de bonne qualité. Si nécessaire, n’hésitez pas à ajouter de la terre végétale. Avant la semence, il ne faut pas oublier d’enlever les roches, les branches et les déchets pour bien niveler le terrain. Enfin, pensez à utiliser des bons engrais pour que la pelouse soit très esthétique. La pose de la tourbe permet de valoriser un jardin ou une pelouse.

Le recours à une entreprise spécialiste du domaine

On ne peut pas improviser la pose de tourbe. Cela demande toujours le savoir-faire d’un professionnel. De ce fait, il est préférable de demander conseil à une entreprise spécialiste en paysagement pour la réussite de la pose. De plus, les professionnels du domaine possèdent les matériels nécessaires pour la pose de la tourbe. Ils peuvent vous conseiller sur le principe d’arrosage et d’entretien de votre gazon. Laissez les spécialistes du domaine vous installer rapidement un beau gazon tout vert, tout en augmentant la densité et la vitalité de votre pelouse.

Guide pour le choix et l’installation des sanitaires

L’hygiène corporelle figure parmi les fondements essentiels du bien-être et de l’aisance de chacun dans leur quotidien. Il en va de notre santé et du respect mutuel entre toutes les personnes que nous croisons tous les jours. Prendre soin de son corps est cependant nécessaire, voire obligatoire. Ceci dit, nos sanitaires de maison doivent répondre à des normes de confort afin que nos toilettes quotidiennes soient toujours un réel plaisir. Que vous envisagiez une rénovation ou une construction neuve, il ne faut pas négliger l’importance des sanitaires.

Ce qu’il faut savoir sur l’installation sanitaireshutterstock_2603782-1360789241

Quand on parle de sanitaire, on parle de la distribution d’eau, et ce, à travers toutes les pièces du bâtiment qui le nécessite. L’affaire est donc en premier lieu, une tâche des plombiers. Néanmoins, il serait préférable de connaître certaines techniques d’installation afin de pré-diagnostiquer les éventuelles pannes de plomberie. Votre installation propre commence à partir du compteur d’eau. Les tuyauteries vont ensuite se raccorder aux équipements sanitaires tels que l’évier de la cuisine, le lavabo, la baignoire, la douche, et le chauffe-eau. D’autre part, l’évacuation des eaux usées fait l’objet d’un autre réseau, un réseau qui mène vers le système d’assainissement. Concernant les équipements, le choix dépend de vos goûts, de l’espace dont vous disposez, et bien sur, de vos budgets.

Bricoler ou faire appel à des plombiers ?

On dit que le bricolage est assez efficace lorsqu’on a le sens de la débrouille. Certes, il est possible de réparer soi-même des simples fuites de tuyauteries, mais cette initiative n’aboutit qu’à une solution provisoire, une solution d’urgence permettant d’attendre patiemment l’arrivé du plombier. En outre, la pose des équipements implique aussi des travaux plus ou moins compliqués : l’installation des baignoires encastrées nécessite des touches de maçonnerie, l’obturation des conduits d’eaux usées est un vrai casse-tête, surtout si ces derniers se situent dans les coins difficile à accéder. Faire soi-même l’installation ou confier toutes les tâches aux pros : le choix vous appartient !